Chacun à un moment de sa vie peut reconnaître vouloir consulter un psychologue, qu’il s’agisse d’un mal-être lié à un deuil, une maladie grave, une séparation, un traumatisme ou qu’il s’agisse de difficultés relationnelles avec l’autre, dans son couple, dans sa famille.

Parce que le rythme de notre travail nous épuise, parce que l’on se sent mal dans sa peau, déprimé, angoissé, parce que l’on se sent seul, perdu, parce que l’on n’arrive pas à choisir et que l’on veut s’orienter ou bien parce que l’on veut mieux se connaître et apporter des réponses à ce qui nous échappe. En bref, il y a autant de raisons qu’il y a d’individus, la souffrance est singulière, elle se ressent et se vit différemment.


La psychothérapie amène à une meilleure connaissance de soi, elle nous éclaire sur notre façon de percevoir le monde. En prenant conscience de nos émotions, on apprend à être davantage à l’écoute de soi-même et on arrive peu à peu à se libérer de ce qui fait souffrance en nous.


La personne accueillie va pouvoir déposer ce qu’elle ressent et laisser émerger des émotions, par des mots, par des pleurs, par des silences aussi. Le psychologue va l’inviter à s’exprimer en toute confiance, la guider dans ses interrogations, l’aider à prendre conscience de son histoire à partir de ce qui se dit et ce qui ne peut se dire, l’accompagner dans son cheminement personnel et lui permettre de mettre du sens sur ce qu’elle vit, sur ce qu’elle est.



Julie Tabourel

Psychologue - Psychothérapeute

Quelles que soient les raisons de votre demande, je veille à recevoir et à préserver la singularité de chacun, en visant le même objectif, celui de soulager la souffrance et d’accompagner vers un “mieux être”.