Cher visiteur,

Je vous informe que ce cabinet sera fermé temporairement.
Vous pouvez continuer à visualiser ce site normalement mais
le formulaire de contact sera inactif et vous ne pourrez
recevoir de réponse.

Cordialement,

Julie Tabourel

Julie Tabourel - Psychologue clinicienne à Nice

Auteur: TABOUREL Julie. Post creé le 23/01/2012
Categorie: Réfléxions personnelles

 Qu’est-ce que le voyage? Pourquoi voyager? Pour qui voyager?

Autant de questions qui nous amènent à réfléchir sur le voyage, autant de réponses qu’il y a de voyageurs.

Qu’est-ce que le voyage?

On pourrait commencer par définir le voyage comme une évasion invitant aux songes ou bien une émotion qui vous transcende. Parce qu’il ne s’agit pas toujours d’un mouvement géographique, le voyage peut simplement se ressentir via notre imaginaire. Le rêve invite au voyage, il nous évade, il nous transporte.

Mais quelle différence y’a t-il entre le rêve de voyage et partir sur les routes d’un voyage inconnu?

Partir, prendre son sac à dos et s’envoler, marcher, naviguer vers une destination qui nous attire, qui nous fait rêver depuis toujours, qui nous effraie peut-être...Quoi qu’il en soit traverser les frontières est, peut-être, juste une manière de nous éloigner de ce que l’on a pour se rapprocher au plus près de ce que l’on est.

Se séparer, s’éloigner, se couper de son petit univers que l’on croit bien souvent rassurant, équilibrant, stabilisant, c’est se risquer à affronter l’étranger. S’aventurer vers l’inconnu ce peut-être une façon d’apprivoiser l’étranger en soi. En voyage, lorsqu’on pense se perdre on n’est jamais vraiment perdu, car c’est justement la perte de repères qui nous anime vers des lieux toujours plus déserts. Ce sentiment de vide nous envahit d’un bien-être. Un bien-être que l’on pourrait qualifier de “pure” parce qu’il nous ramène à l’essentiel. Il s’agit d’un retour aux sources, d’une symbiose avec la nature et avec nous-même.  


Pourquoi voyager?

Voyager pour rencontrer l’autre, pour admirer la beauté de la nature, pour goûter aux différentes saveurs, pour partager, pour aimer.

L’envie de voyages c’est avant tout quelque chose de singulier. Car tout le monde ne raffole pas des voyages, bien au contraire. Le désir de voyager naît de notre propre histoire avec l’autre et avec nous-même. Comme l’exprime Sylvain Tesson, “on ne devient pas voyageur, on naît ce que l’on est”. Cette formule illustre bien en quoi le voyage se vit de manière unique. C’est pourquoi il est compliqué de définir le pourquoi d’un voyage car y répondre c’est entrer dans l’intimité du voyageur, sans qu’il ne sache, parfois, lui-même la raison de sa soif de “vagabondage”.


Pour qui voyager?

Pour soi, pour l’autre, pour soi et l’autre, pour l’autre et soi. On n’est jamais qu’une part de l’autre, et l’autre n’est jamais qu’une part de nous.

Plus sérieusement, on pourrait penser que l’on voyage pour se sentir exister, pour se sentir vivant. Vous direz avec évidence qu’on n’a pas besoin de voyager pour exister. Mais il semble se distinguer une différence entre vivre et se sentir vivant. Ne vous êtes-vous  jamais senti envahi par une émotion soudaine qui vous traverse le corps à la vue d’un paysage magnifique?

Les mots ne suffisent plus, c’est autre chose qui vous gagne, au-delà des mots, quelque chose qui vous touche et qui se vit dans le corps. C’est vrai, réel, unique, simple, beau, ça émeut, ça peut même faire pleurer parfois, c’est vivifiant.

Ne s’agit-il pas finalement d’une rencontre avec la nature, avec l’autre, avec soi, avec l’autre soi?

Une rencontre que l’on pourrait assimiler à une rencontre amoureuse finalement. Certains croient au coup de foudre, d’autres à la magie de certaines rencontres, celles qui vous font vaciller, qui vous engourdissent, qui vous font chavirer, qui vous donnent envie d’aimer, de vivre. Elles ne préviennent pas, elles se ressentent, elles se vivent.

Et bien on pourrait rapprocher le voyage à l’amour. Même si vous envisager d’entreprendre une destination définie à l’avance, vous n’atterrissez jamais vraiment là où vous aviez prévu, vous décrouvrez soudain un lieu différent qui vous attire et vous touche. Vous succomber alors à la beauté d’une rencontre unique avec la nature. Rencontre qui n’est autre qu’une rencontre avec soi finalement.

Alors voyager pour qui? Peut-être simplement pour mieux se connaître, apprendre à être soi-même, et continuer d’apprendre, de donner, de partager, d’aimer, de voyager, parce que la vie n’est jamais qu’un long voyage.

Contact

1, Av. Mirabeau.
06000, Nice.




info@psychologuenice.fr
Formulaire de contact
Blog