Cher visiteur,

Je vous informe que ce cabinet sera fermé temporairement.
Vous pouvez continuer à visualiser ce site normalement mais
le formulaire de contact sera inactif et vous ne pourrez
recevoir de réponse.

Cordialement,

Julie Tabourel

Julie Tabourel - Psychologue clinicienne à Nice

Auteur: TABOUREL Julie. Post creé le 18/11/2011
Texte original: Vincent Estellon [+]
Categorie: Publications

Vincent Estellon nous montre comment chez certains sujets, les pratiques sexuelles peuvent devenir une addiction, dépourvue d’affect. Elles se matérialisent, s’éxécutent, se refusant de se laisser aller à une quelconque relation sentimentale, amoureuse. C’est en cela que Vincent Estellon décrit cette sexualité de “précaire”.

C’est à partir d’un cas clinique qu’il explique que les rapports sexuels répétés, non protégés et surtout insatiables, seraient une manière de rechercher l’objet d’amour perdu. Paradoxalement cette illusion de complétude instantannée permettrait finalement de se protéger contre une “réelle” rencontre.

Accumuler les conquêtes seraient une défense contre la possibilité d’être avec l’autre. Le sujet serait donc dans ce cas dans un shéma qui prône l’avoir au profit de l’être.

Risquer d’être contaminé, frôler la maladie c’est finalement, chaque jour, jouer avec la mort. Mais à quel prix? Serait-ce une manière de contrer l’angoisse qu’elle provoque?

Je vous invite à lire cet article qui témoigne l’impact du transfert sur la prise de conscience de ce qui se dit et ce qui peut être entendu.

Contact

1, Av. Mirabeau.
06000, Nice.




info@psychologuenice.fr
Formulaire de contact
Blog